_

 

 

 

INDEX\ INTERVIEWS\ THRASHOCORE Webzine
  

Logo du webzine metal Thrashocore         

[Webzine metal à tendance brutale]
\\ -- Interview février 2011 -- //

             

          

  

 


1. Salut, même si je me doute que vous avez pas mal de visites, tu pourrais faire une petite présentation brève de ton webzine Thrashocore? (Après tout le web c'est vaste, tout le monde connaît pas forcément...)

[Chris] Salut et merci de t’intéresser à notre modeste webzine ! Oui niveau visites, on assure de plus en plus notre position de leader mondial du webzine, en tout humilité bien entendu. Thrashocore existe depuis 2002 ou 2003, mais son « brouillon » date de 1999, quand mes bien aimés parents se sont payés une connexion Internet avec laquelle j’ai pu me créer une petite bafouille de « page perso » (qu’on appellerait « blog » aujourd’hui). On y trouvait des pages sur mes groupes du moment, Machine Head, Slayer, Paradise Lost & co, et quelques chroniques ce qui au fil du temps m’a amené à recevoir des albums de quelques groupes, à être approché par des chroniqueurs motivés, puis à professionnaliser le site pour en faire un webzine à part entière (devenu donc Thrashocore), puis à le vendre à un fond de pension américain en virant toute l’équipe au passage pour le délocaliser dans un pays d’Asie du Sud Est histoire de maximiser les marges…ah merde ça c’est la prochaine étape en fait.
Blague à part, on est un webzine qui se veut drôle, intelligent et beau gosse, avec un pied ancré dans l’actualité (nouveautés) et un autre dans le passé de notre musique préféré (un peu à la metal archives, mon site de référence, même si on n’atteindra jamais ce stade là !).
Merde j’ai pas été bref, ça démarre mal.

 

2. Thrashcore est un site de métal, mais quels styles de métal en particulier? Quelles sont vos préférences musicales, et il y a des styles que vous évitez spécialement?

[Chris] Métal extrême ! Personnellement je n’écoute pratiquement que ça, et dans l’équipe c’est quand même la dominante majeure qui ressort. Avec un Keyser qui chronique énormément de Death, un von_yaourt qui nous assomme de chroniques de Death technique, un Geist qui nous inonde de Black Metal, il nous reste juste Dead pour des trucs de filles (pardon, du « métal gothique »), Ikea pour des trucs zarbis (pardon, des trucs avec « post » et « core » dedans), TJ pour du thrash, Nikta pour un peu tout ça (sauf les trucs de gay et les trucs de gonzesse)…Mitch s’occupe de combler nos lacunes en perles des années 90, Surt et Squirk récemment arrivés ne jurent que par ce qui gicle et gigotte avant d’agoniser, et que dire de notre nouvelle recrue BbrBlastard qui va nous chroniquer du Grind en alexandrins !
On est donc clairement typé bourrin, plus ça blaste, plus ça plait, à mon sens en tout cas. On évite tout ce qui déborde un peu trop du cadre métal, même s’il est mort le « néo » a peu de chance de ressurgir par chez nous en tout cas !

  

3. Thrashocore ça représente combien de chroniques et d'interviews par mois? Vous avez un rythme de croisière ou il y a des pics et des creux?

[Chris] Environ 50 chroniques par mois, parfois plus parfois moins. Niveau interviews, une à deux quand on est en forme. Notre fond de commerce c’est vraiment la chronique, c’est un art qu’on peaufine au jour le jour et qui ma foi fonctionne plutôt bien ! On a en effet un certain rythme de croisière, je sais très bien que si moi je pars justement en croisière avec mes dividendes d’actionnaire majoritaire, le site tournera quand même ; mais que malgré tout derrière cette équipe de forçats se cache des gens qui ont une vraie vie une fois la chronique postée, et que celle ci reste encore malheureusement prioritaire à l’alimentation en chroniques de Thrashocore, d’où quelques creux…mais à force de menacer via quelques agences de tueurs de gages la famille proche de mes bien aimés confrères de la team, je pense que la tendance s’inversera bien un jour.
 

                                               


4. Votre équipe compte actuellement combien de chroniqueurs? C'est toujours facile de gérer l'ensemble de l'équipe, ou parfois ça ne se passe pas complètement tout seul? En écrivant cette question, je me dis que tu dois parfois avoir l'impression de gérer une sorte de petite entreprise, sans une partie du travail chiant comme la compta... Pas trop galère après la journée de taff?

[Chris] Au dernier recensement, entre 12 et 13. Ta question est le fond du problème d’avoir un webzine qui a besoin d’être alimenté pour exister : on a gardé les meilleurs (tous ceux que j’ai cité dans une précédente question), avec une motivation énorme et un engagement qui me maintient moi-même motivé, même après pratiquement 12 ans de chroniques sur Internet quand on y pense… Sans eux, et bien entendu Dead notre tête de proue de la partie technique du site, Thrasho n’existerait plus depuis longtemps. On a eu beaucoup de chroniqueurs fantoches, qui nous tannaient pour intégrer l’équipe et ont disparu sans laisser de trace ensuite…Donc maintenant on devient plus sélectif, c’est un peu dommage mais nécessaire. Et oui je suis extrêmement mauvais en RH, mais bon ça se résume à peu de choses au final, un simple MP de licenciement ou une lettre de candidature spontanée partagée à l’équipe, on s’en sort toujours.

 

5. J'ai remarqué que plusieurs webzines français ont suivi la même évolution: Après plusieurs années à recevoir des disques promotionnels et les chroniquer, ils ont fini par les refuser pour parler exclusivement de ce qu'ils veulent: Leurs achats, disques favoris ou autres... Vous avez quelle position sur la question? Je crois que vous faites une sélection assez drastique de promos... Mais ça représenterait combien de demandes mensuelles?

[Chris] Autre problématique en effet délicate, nous recevons, et je n’exagère pas, une demande de chronique par jour, donc 30 par mois, donc 365 par an (bon, pas autant quand même, on nous épargne les jours fériés et les nuits de pleine lune). Tu comptes avec moi : 12 membres, avec un semblant de vie sociale, 30 demandes de chroniques sur un mois, tu y rajoutes les promos des labels, et l’envie de chroniquer quelques vieilleries, et tu arrives au constat triste mais réel qu’on refuse 95% des demandes des groupes, pas parce que c’est mauvais mais qu’on aura tout simplement jamais le temps de s’en occuper. Sad but true, comme disait James.

  

6. Est-ce toujours facile de recevoir les réponses à vos interviews? Les groupes se comportent-ils généralement de façon disciplinée ou il faut parfois les relancer plusieurs fois après de longs mois? En général comment faites-vous les interviews: Par email, par courrier, téléphone ou en direct durant les concerts? C'est toujours facile de rentrer en contact avec les groupes?

[Chris] J’avoue que cela fait une éternité que je n’ai interviewé personne, et là me faire interviewer me donne envie de me mettre au cinéma pour que ça arrive encore plus souvent, alors autant te dire que je vais te répondre de mémoire. On transite beaucoup par les labels pour les groupes établis, et j’ai souvenir de quelques interviews qu’on m’avait « réclamé » et qui ne sont jamais revenus à l’envoyeur…grosse déception avec une interview fleuve de Misery Index, que j’avais envoyé à Relapse et je n’ai jamais eu de retours. Spa grave je les aime quand même. On n’a personne de dispo pour faire des phoners, c’est un truc de chômeur ou d’étudiant en fac de droit ça. On a personne de dispo pour faire des rencontres avec des groupes en face to face, ce fut un temps le cas, mais ce ne l’est plus…Si un Parisien (parce que faut bien se dire que cela se passe seulement à Paris) veut rencontrer grâce à nous le gratin du métal international, qu’il se manifeste donc.

Bon là je fatigue, je vais prendre une bière et je laisse mon collègue Dead répondre à la suite de tes questions.
  

L'objet du délit:


7. Le webmastering ça te prends combien de temps par semaine, au sens maintenance stricte du site? Tu passes pas mal de temps à chercher des trucs pour régler les problèmes mineurs (Que le visiteur ne voit pas?), ou en général tu bosses plutôt par gros morceaux, en passant des nuits blanches pendant des semaines pour terminer une version, puis plus rien pendant plusieurs mois?

[Dead] La maintenance du site ne me prend pas énormément de temps au quotidien. Les mises à jour ou nouvelles fonctionnalités sont rares maintenant et le gros du boulot consiste surtout à vérifier que les nouveaux articles sont correctement postés (images, contenu, ...). Bien sûr, on découvre un bug de temps à autre, ça me prend souvent peu de temps à corriger. De plus, depuis quelques années, à part notre évolution sur les différents réseaux sociaux, nous n'avons pas trouvé d'idée lumineuse pour agrémenter le site et je ne suis pas convaincu qu'on puisse faire beaucoup plus sur un webzine.
Par contre, le développement de la nouvelle version du site mise en ligne l'année dernière (la version 6), a nécessité 3 mois de développement et durant cette période, c'était tous les soirs et les week-ends, 2 à 3 heures par jours en moyenne, en grande partie parce qu'il a fallu reprendre le code de zéro. Pas toujours facile quand on a un boulot prenant et une famille à s'occuper. Néanmoins, je pense qu'à l'avenir, les nouvelles versions du site ne prendront pas autant de temps car on commence à arriver à une architecture satisfaisante et maintenable.

 

8. Ton site est développé en quel langage? Toutes tes pages ont l’extension html, mais le contenu semble dynamique, et il y a les commentaires des visiteurs qui doivent bien être stockés quelque part dans une base de données... C'est juste du Htm avec Css, ou du php masqué, ou tu as trafiqué ton Html comme un gros hackeur pour y coller des codes malicieux allant chercher les données dans une base stockée à Singapour? Lol

[Dead] Mmmmm, mystérieux, hein ? En fait, Thrashocore est développé en PHP et utilise de la réécriture d'urls (URL rewriting) afin d'optimiser le référencement, d'où ces extensions en html et ces noms de pages bâtards. On y retrouve également un peu de jQuery pour le dynamisme des pages et l'Ajax (puisque le site est désormais en full Ajax (M. Propre, si tu nous écoutes)) et nos données sont stockées dans une base MySQL. Rien de bien original donc quand on s'y connait un peu en programmation web ;)

 

9. Qu'est-ce qui est à ton avis le plus compliqué dans la création d'un site Web? Qu'est-ce qui te plaît le moins quand tu bosses sur une nouvelle version?

[Dead] Pas facile comme question. Je pense que ça dépend avant tout des aptitudes de chacun. En ce qui me concerne, c'est surtout côté graphisme que ça coince, pas que ça me déplaise mais je ne suis pas très doué pour ça. En termes de développement, Thrashocore ne représente aucun défi technique. Le plus chiant a été de développer les fondations du site (qui mériteraient d'être améliorées d'ailleurs) en PHP, ainsi que le moteur Ajax mais une fois que tout a été mis en place, créer une page fut un jeu d'enfant.
 

 T

          H

                 R

                        A

                               S

                                      H

 

10. Quel est à ton avis le navigateur le plus chiant pour lequel développer? Je sens que tu serais bien tenté de répondre "IE", mais vu le nombre de navigateurs actuels tu es peut-être tombé sur une épine spécialement chiante?

[Dead] Honnêtement, je ne me prends pas la tête avec ça. Lors de l'élaboration de la v6, je me suis cantonné aux principaux navigateurs : IE, Firefox, Chrome et Safari. Je me doutais bien que cette version ne serait pas compatible avec tous les navigateurs (notamment IE6) mais dans la mesure où elle respecte les standards, je n'ai pas eu de grosses surprises depuis sa mise en ligne. Il a quand même fallu l'adapter un peu pour qu'elle soit consultable sur IE6 et alléger le JavaScript pour que ça ne rame pas trop sur IE7 et IE8. Donc pour répondre à ta première question, les navigateurs qui m'ont le plus donné de travail sont tous les IE :)

 

11. J'ai affiché ton site sur Internet Explorer 6, juste pour voir, et Oh! Surprise... Le menu du haut remonte avec la page (C'est une Iframe?)... Alors, on ne pense pas à ceux qui ont des vieux Pcs pourris ou aux administrations qui refusent de se mettre à jour par peur de voir leurs vieux logiciels ne plus fonctionner? Ah Ah (Je rigole, mais au moins le menu ne disparaît pas, il est juste figé...)

[Dead] IE6 a maintenant plus de 10 ans et à l'époque, il ne respectait déjà pas les normes du W3C (organisme de standardisation du web). Alors aujourd'hui, autant dire qu'il est complètement à l'ouest. Donc développer un site moderne et aux normes qui soit compatible avec cette antiquité, ça relève du défi. Lors de la mise en ligne de la v6, il était quasiment impossible de naviguer sur Thrashocore sous IE6. J'ai finalement pris le temps d'adapter le css pour aboutir à quelque chose de potable mais en tous cas, ça n'a jamais été une priorité. D'ailleurs, peu de gens consultent Thrashocore avec ce navigateur aujourd'hui d'après nos stats.

 

12. Les mises à jour du site te font-elles peur, t’empêchent-elles de dormir à cause de la quantité massive de travail demandé, ou vous êtes organisés avec des comptes utilisateurs et des droits, chaque chroniqueur venant poster ses nouveaux articles comme un grand?

[Dead] Thrashocore possède toute une interface de saisie qui permet à chacun de poster ses articles (news, chroniques, interviews, dossiers...) quand il veut. Ca offre une liberté appréciable à tout le monde, aussi bien pour les membres qui peuvent mettre à jour le site une fois leur article terminé, que pour moi qui n'ait pas à collecter les données et à la mettre en ligne. Néanmoins, il reste parfois un peu de peaufinage à faire mais ça reste très léger.


   
 

13. Quels conseils donnerais-tu à ceux qui voudraient se lancer dans la création d'un webzine? Tu leurs conseillerais plutôt d'essayer d'intégrer l'équipe d'un autre site, de faire un blog, ou autres? Mais pour ceux qui insisteraient vraiment, ça serait raisonnable de se lancer seul dans la conception d'un site, ou il faudrait forcément mieux travailler en équipe?

[Dead] Personnellement, il existe déjà tellement de webzines sur le metal rien qu'en France que je vois mal ce qu'une personne seule (même motivée) pourrait apporter de plus. Donc j'aurais tendance à dire qu'il vaut mieux aujourd'hui intégrer une équipe déjà existante. Maintenant pour un forcené, ça dépendra de son degré de compétence en informatique. Pour faire un site avec une véritable identité visuelle, mieux vaut ne pas passer par un blog mais concevoir et réaliser un site n'est pas à la portée de tous non plus contrairement à la création d’un blog. En tous cas, pour un développeur en devenir, il n'y a pas de meilleur exercice à mon avis. Après le contenu c'est une autre affaire...
 

14. Tu ne trouves pas que la programmation de site web est un peu devenue un jeu d'équilibriste entre deux chaises dont il manquerait des pieds? Je me souviens qu'il y a quelques années, tout le monde avait la même résolution d'écran, il existait à tout casser 3 navigateurs différents, sans parler du reste... Alors, si tu pouvais revenir en arrière, crierais-tu un énorme "OUI!!!", ou alors la situation actuelle te conviens car tu as un super niveau? (Et beaucoup d'heures de sommeil en retard?)

[Dead] Il est clair que les écarts de résolution d'écran sont aujourd'hui très importants, surtout avec la démocratisation des écrans 16/9 et 16/10. Pas évident de concevoir un site qui passe aussi bien sur tous les types d'écrans. Thrashocore est optimisé pour une résolution de 1280*1024, ce qui est assez courant de nos jours mais dans un futur proche, il faudra sans doute repenser l'interface pour l'élargir. Tout comme la pluralité actuelle des navigateurs, la pluralité des résolutions ne m'a jamais posé problème puisque la taille du site est fixe. Après, sur les gros écrans, ça passe évidemment moins bien mais faut faire avec. 

 

15. Penses-tu que ça serait envisageable un jour de sortir une version papier du site, ou ça serait trop anachronique et compliqué? Je crois que thrashocore as toujours été un site web... Penses-tu que tu serais passé par la case fanzine papier si Internet n'avait pas existé? Pour élargir, tu crois qu'on retrouverait forcément les mêmes individus derrière les fanzines et les webzines si Internet n'avait pas existé? (Les deux ont des contraintes assez différentes, d'un côté la programmation du site, de l'autre la distribution du fanzine sans vider son compte en banque, etc...)

[Chris] Me revoilà.
Euh non j’adore le support papier, étant un gros lecteur de livres, mais le fanzine ne m’a jamais attiré. Trop compliqué, trop risqué financièrement, ce n’est juste pas ma génération ni ma culture. Gros respect pour ceux qui en font, mais aucune envie de m’y mettre. Et oui c’est probablement le même profil derrière, et surtout la même passion commune pour notre musique préférée.

 

 

16. C'est la question libre, je te laisse parler de programmation ou de ton dernier coup de cœur musical... au choix :)

[Chris] Gros coup de cœur intemporel pour Fleshgod Apocalypse, Vomitory et Hour of Penance, qui tournent en boucle chez moi en ce moment. Idem avec The Forsaken, un combo Suédois de Death / Thrash mortel dont j’attends toujours le 4e album… Et là je suis sur le nouveau Moonsorrow, et je dois aussi reconnaître que le One Man Army & The Undead Quartet cuvée 2011 est étonnamment bon !

 

17. Quels sont les futurs projets de Thrashocore? Tu as quelque chose de spécial à annoncer, ou continuer le webzine dans son rythme de croisière serait déjà satisfaisant? Merci pour les réponses.

[Chris] On va organiser une tombola, avec des Ipad, des Fiat Punto et des séjours à Venise pour 2 personnes à gagner. Ou pas. Donc l’autre réponse en fait. De la chronique sur Thrashocore, aussi longtemps qu’on en aura l’envie !

 [Dead] Oui et j’en profite pour avoir le dernier mot et vous dire que Thrashocore recherche un chroniqueur de doom, un interviewer et un live-report alors n’hésitez pas à nous contacter si vous êtes motivés par la fantastique aventure du futur plus grand webzine de tous les temps. Gros bisous.

[Site web]: http://www.thrashocore.com