_

 

 

 

INDEX\ INTERVIEWS\ PAJOMO
 

\\\ PAJOMO ZINE - INTERVIEW 2010 ///


l_flag_france.gif                                                l_flag_united_kingdom.gif
 

1. Salut. Est-ce que tu peux présenter l'éditeur de PAJOMO? As-tu fait d'autres zines ou joué dans des groupes auparavant?

J'ai fait mon premier cri en automne 1966. Je suis un homme et je vis dans la nation la plus riche au monde, ça doit être une chance! Pajomo est mon premier zine, et Node Pajomo est le second. J'ai joué dans quelques groupes, mais c'était il y a très longtemps et rien n'en est sorti... L'un d'eux s'appelait "Ranke After Taste", j'y "chantait" et jouait de la basse.

 

2. Qu'est-ce que les lecteurs devraient attendre de PAJOMO zine quand ils t'écrivent?

Actuellement les lecteurs peuvent s'attendre à des résumés des concerts que j'ai visité, et du mail art collé sur des fonds venant de divers expérimentations avec la photocopieuse. Je pense que le troisième numéro contiendra mois de chroniques de concerts et plus de mailart, mais comme je suis un gros fainéant pour le compléter, je ne peux être certain. Les lecteurs peuvent aussi s'attendre à une réponse rapide et, espérons le, une bonne tranche de rire.

 

3. Ton fanzine contient pas mal de chroniques de concerts, donc tu dois en visiter un certain nombre! Combien par mois? On pourrait dire que tu es un "maniac des concerts"?

J'essaie de voir un concert par mois, mais cette année ça n'a pas été trop ça. J'en visite rarement plus d'un ou deux par mois, à moins de ne pas avoir d'emploi ou s'il y'en a plus qui valent vraiment le coup. Souvent, il n'y a pas autant de bons concerts à Bellingham et je dois aller à Seattle qui se trouve à 275 km. J'essaie d'y passer la journée, d'y manger et de visiter des boutiques de livres ou de CDs, mais c'est un peu contraignant. Ici à Bellingham, je peux me rendre dans quasiment tous les clubs à pied. Je ne pense pas qu'on puisse m'appeler un maniac des concerts, mais j'aime la musique live.

 

4. Qu'est-ce qui est meilleur dans un concert, en comparaison avec un enregistrement? Un DVD live peut-il être meilleur qu'un concert?

J'aime les concerts pour différentes raisons. Les enregistrement sont juste des ENREGISTREMENTS de quelque chose qui a déjà eu lieu, alors que la musique en live c'est ce même événement en direct, c'est l'original. J'aime aussi voir les gens faire de la musique, voir leurs visages et l'interaction entre les membres. J'aime aussi sentir cette magie qui traîne dans l'atmosphère quand des gens font quelque chose d'impressionnant avec rien: A un moment il y a trois objets inanimés posés sur une table, et quelque minute plus tard des sons étonnants remplissent ma tête... Juste avec la participation de quelques personnes!
J'aime aussi boire des quantités copieuses de délicieuses bières, dans une pièce remplie de gens faisant la même expérience artistique au même moment. Je préfère aller aux concerts avec des amis, donc c'est quelque chose de très social pour moi.
Cependant, je ne parle quasiment jamais à personne que je ne connaisse pas durant les concerts! Quel est mon problème? Je vais en parler dans le prochain numéro de Pajomo...
Pour moi un DVD live est encore moins bon qu'un CD live, qui est moins bon qu'un 33 tours live, qui est moins bon qu'un CD studio, qui l'est moins qu'un 33 tours studio, qui l'est moins qu'un 45 tours studio, qui l'est moins qu'un concert. Pourquoi ce gouffre entre le concert et le 33 tours live? Les enregistrements live ne sont pas souvent si bon, n'est-ce pas? Tout le monde en fait des tonnes avec le "Alive" de KISS, mais je ne l'ai pas écouté depuis des dizaines d'années.... "Kick out the jams" des MC5 est assez phénoménal, mais je n'en trouve pas d'autre aussi bon. Mais ca existe encore les enregistrements live? Je divague sur cette question...
 


 

5. Dans ta dernière lettre, tu m'as envoyé quelque chose de très spécial, du moins je n'avais jamais reçu quelque chose comme ça auparavant. Est-ce vrai que tu as enregistré ces morceaux de musique expérimentale spécialement pour moi, et que tu n'en as fait qu'un exemplaire? Est-ce une autre forme de communication, ou il y aurait des idées anti business cachées derrière?

En effet j'ai crée et enregistré ces morceaux spécialement pour toi et tu possèdes le seul exemplaire existant. Cependant, j'ai sauvegardé les boucles que j'avais crées pour toi et les utiliserais pour d'autres travaux. Je considère le noise que je fais comme une autre forme d'échange d'art, donc il n'y a aucun rapport avec le business.

 

6. Quel type de matériel as-tu utilisé pour enregistrer? Tout a été fait live en une prise, ou des choses ont été manipulées par la suite? Et as-tu déjà sorti de la musique sur un label ou sous un nom de projet?

J'ai fait l'enregistrement en utilisant mon ordinateur portable et Tuareg 2.5 de Bram Bros (http://www.brambos.com/tu2.html) en mode freeware, que j'ai branché sur le graveur de ma chaîne Hi-fi. Tout était live en une prise, mais j'avais préparé les boucles et les samples par avance et les avait un peu testés pour avoir une idée de quoi faire, mais sinon c'est parti directement sur le CDr. La plupart des sons ont été crées en utilisant le synthétiseur et la boite à rythme inclus dans le logiciel, mais quelque uns proviennent de ma voix. Je n'ai jamais rien sorti sur un label.

 

7. Tu sembles être assez impliqué dans diverses activités underground qui passent toutes par le courrier classique: Un fanzine sur la musique, un zine de contacts, des échanges de mail art... J'ai oublié quelque chose? Es-tu contre l'Internet et quels problèmes te pose-t-il?

Je ne pense pas que tu en as oublié (Mail art, zines). Je ne suis pas du tout contre l'Internet, j'ai une adresse email et lis les news ou la météo, je recherche et achète des disques online. Je suis juste plus intéressé par le courrier classique. Je peux le tenir dans mes mains, alors que les choses sur Internet sont éphémères. Ce sont juste des électrons, je ne peux les tenir dans mes mains... Ou peut être que je peux? Ou se trouve ce manuel de physique qui n'est jamais là quant il faut?

 

8. Qu'est-ce que le copier/ coller signifie pour toi? C'est mieux en couleur ou noir et blanc?

Pour moi, le copier/ coller signifie recycler le passé en un présent surréaliste. Rassembler les débris culturels des coins poussiéreux et les retravailler pour découvrir quelque chose sur nous-mêmes, nous-mêmes aujourd'hui. Ca veut dire pister des morceaux de papier traînant sur le sol dans toute la maison, visiter les gentils indiens de Griggs Stationary pour acheter de l'adhésif ou aller à la librairie et explorer les étagères vides... Ca veut aussi dire aiguiser les ciseaux (La même paire depuis 20 ans!). Ceux qui ne savent pas dessiner peuvent ainsi tuer l'ennui. Je coupe quasi exclusivement du noir et blanc, et je préfère l’esthétique de la vague "film noir".

 

9. Quels types de musique te branchent actuellement? A chaque fois que j'ai envoyé une démo de mon projet, tu m'as dit que c'était trop digital, donc tu aimes peut être pas mal de trucs expérimentaux et "naturalistes"?... Le rock classique peut le faire? Qu'est-ce qu'il y a dans ton top 6 actuel?

En ce moment j'écoute beaucoup de powerviolence (Iron Lung, Hatred surge, The Endless Blockade) et de punk scandinave (Death Raid, Skitsystem, Totalitar), du 'noise' (Pig Heart Transplant, Bastard Noise), mais j'ai aussi eu un grosse période CAN et je me suis procuré une nouvelle version du premier Captain Beefheart! Je ne suis pas trop fan de rock classique, mais j'aime Hawkwind, Deep Purple, Black Sabbath, Amon Duul II, et j'ai vu the GRATEFUL DEATH plus d'une fois. Un top 6? Et si je donnais mon top 6 actuel des groupes du Nord ouest américain? Iron Lung, Zony Mash, Pig Heart Transplant,  Frozen Cloak, Kinski, The Narrows.
c/o Pajomo zine, PO Box 2632, Bellingham, WA 98227-2632, USA.