_

 

 

 

INDEX\ INTERVIEWS\ METAL FACTORY RECORDS
 

METAL FACTORY Records // Net label // Interview Février 2010.

~\\ (ooo: | :o) --- (o: | :o) -- oôÔôo -- (o: | :o) --- (o: | :ooo) //~

 

1. Salut! Une petite présentation de METAL FACTORY serait pas mal pour commencer. En quoi ton label est différent d'un label classique, dans le fond et dans la forme?

Hello, tout d’abord j’ai voulu créer un site qui permettait de combiner l’esprit du tape-trading avec les nouvelles technologies. Ce site a été mis en ligne le 06 juin 2006 et est désormais inactif mais on peut encore télécharger les 4 compilations que j’ai réussi à monter (le lien est dispo sur mon MySpace).  Je souhaitais également et en parallèle monter des tributes a des groupe qui le méritent mais qui n’en toujours pas. Vu que j’ai eu de plus en plus de mal à boucler la 4e compil, j’ai décidé de franchir le pas en ne me concentrant que sur les tributes par le biais de MySpace où tu peux ainsi toucher plus de monde plus facilement.
Mon netlabel est différent car je ne vends rien ! Je mets à disposition sous la forme de Zip mes tributes au travers de ma page.

 

2. Pourquoi avoir choisi de ne sortir que des tributes? C'est un type de label qui manquait à ton avis? Il y a une volonté de se démarquer, ou c'est juste ce qui te convenait le mieux?

D’abord, je voulais me faire plaisir en rendant hommage en tant que fan à des groupes qui m’ont marqué et qui ont fait une partie de ce que je suis à présent. J’ai pu constater que je comblais un vide car les labels qui ne se concentrent que sur les tributes ne sont pas légions. Ce qui permet en plus de me démarquer.

 

3. L'élaboration d'un tribute est une chose assez compliquée, du moins qui nécessite de s'y tenir régulièrement sur la longueur... Combien de temps cela t'a-t-il pris pour en boucler un? Quels sont les avantages et les inconvénients de ce type de prods à ton avis? Pas trop de désistements ou de retardataires? As-tu été obligé de refuser des groupes ou des reprises car le niveau n'était vraiment pas suffisant?

Je pense que tu sais de quoi tu parles par rapport au tribute à Godflesh (beau boulot au passage !!). Il me faut entre 2 ans et 2 ans et demi pour en monter un mais ma motivation reste intacte et bien présente.
A titre d’exemple, il m’a fallu moins de temps pour trouver des groupes pour le tribute à Cynic que pour le tribute à Bolt Thrower mais il m’a fallu faire face à des désistements (des groupes qui ne répondent plus ou qui te sortent des excuses de plus en plus farfelues) et au fait que les français ont du mal avec le mot « échéance » ce qui n’est pas du tout le cas avec  les groupes anglo-saxons qui savent ce que « pro » sous-entend. Du coup, je peux passer pour quelqu’un de pas sérieux auprès des groupes …
Je n’ai encore jamais été dans la situation où je devais refuser une reprise dans la mesure où je précise dès le départ que le son doit être de bonne qualité et que l’exécution doit être carrée, la moindre des choses à mon avis vu que c’est écouté par le groupe repris par la suite.
 


 

4. Tu indiques sur ton site que tu cherches des groupes non signés... Est-ce par volonté première de soutenir les petits groupes qui en auraient plus besoin, ou car faire ce genre de projet avec des groupes signés est parfois plus compliqué? (J'ai eu le problème: Clauses plus ou moins "sympas" dans le contrat les liant à leur label, et le groupe m'avait demandé de payer le studio pour que la production soit au niveau de leurs albums...)

C’est effectivement fait dans l’esprit underground et puis vu que je ne paye pas les droits (c’est en partie pour ça que je n’ai pas le droit d’en faire commerce), c’est plus pratique.

 

5. Tu va sortir bientôt un tribute à CYNIC. Comment s'est déroulée l'élaboration de celui ci par rapport au précédent (Tribute à BOLT THROWER)? Tu as des choses en particulier à nous raconter s'étant déroulées durant l'élaboration de celui-ci?

Rien de particulier à signaler, ça s’est fait exactement de la même façon. Pour l’un comme pour l’autre.

 

6. Pourquoi avoir choisi METAL FACTORY comme nom de label? Tu n'as pas peur de voir déferler des centaines de grossistes en sidérurgie sur son site? Le taux de spams de rachat de fonte en provenance d’Asie a-t-il augmenté dans ta boite mail?

Je ne sais pas, c’est venu comme ça. Le logo que j’avais imaginé à la base était une usine avec un vinyle dans un coin d’où le nom.
Je n’ai jamais eu de problèmes avec ce genre de Spam, en revanche comme d’autres labels portent déjà ce nom, on m’a déjà confondu avec eux.

 

7. Ton label est donc un net label. Pourquoi avoir choisi de sortir tes prods sous ce format? Car c'est pratique à faire circuler, pour une question de coût, ou peut être qu’ainsi tu n'es pas embêté avec les questions de droits? Dans le métal, l'idée du net label n'est pas aussi acceptée et répandue que dans les musiques électroniques, alors quels sont les retours en général?

Pour toutes ces raisons effectivement. C’est vrai que la plupart des gens aiment bien la démarche, les retours sont très bons en général même si la plupart des gens qui téléchargent sont plus issus des USA et du monde anglo-saxon en général. Du coup, ça me fait toujours bien marrer ceux qui disent supporter notre scène.
 


 

8. Quels sont à ton avis les avantages et inconvénients des net labels? Tu penses qu'ils devraient améliorer quels aspects pour être plus appréciés par les auditeurs pas forcément clickophiles? (Je me souviens avoir téléchargé des choses... Comme un fichier Zip vite compressé, avec les mp3s pas tous nommés de la même façon (Quand il n'y avait pas juste le numéro de la piste), sans images et juste un fichier texte pour essayer de s'y retrouver... Aïe)

Ce qui est avantageux, c’est que c’est gratuit, jamais en rupture de stock mais le minimum est de proposer quelque chose de normal : un tracklisting, une pochette, des contacts, des crédits.
Le reste, on verra à l’usage mais je n’y vois pas d’inconvénient majeur mis à part que l’on peut vite être noyé dans la masse.

 

9. Penses-tu un jour sortir un tribute sur un format en dur? Sinon, si un label te proposait d'en récupérer un, ou une partie, pour sortir quelque chose en CD pro, ça pourrait être sympa?

Dans l’immédiat non car il faudrait que je paye les droits plus le pressage et je ne serais pas sûr d’en vendre assez pour pouvoir rentrer dans mes frais. Je ne suis pas Crésus ni mécène. J’essaye de trouver un compromis entre ce qu’il est possible de faire et ce que je peux proposer.
Après, sûr que si un label me contacte pour en sortir un, ça me ferait super plaisir, ça serait également une bonne chose pour le groupe repris. Mais vu la situation actuelle, je n’y pense pas. C’est aussi pour ça que j’ai monté ce site.

 

10. Je sais que tu as dans le passé sorti des démos CDr de projets plus ou moins grind et noise... Avais-tu également fait une sorte de petit label? L'expérience que tu avais acquise à ce moment t'a-t-elle servie pour METAL FACTORY? D’ailleurs regrettes tu cette époque d’avant l’Internet, ou ce qui existe actuellement te conviens ?

J’avais édité ça par le biais d’un collectif artistique (H.C.) qui comprenait quelques musiciens et des graphistes, des potes avant tout et puis c’est passé un peu à l’as avec le temps.
Bien sûr, cette expérience m’a aidé quand j’ai monté MFR.
Sinon, oui je regrette l’époque bénie du tape-trading et du fanzinat et je ne me retrouve pas dans le milieu du webzine mais bon, faut bien s’adapter !

 

11. On lit souvent que le Mp3 tue la musique, ou les artistes... Comme tu ne sorts que du Mp3, tu n'as pas l'impression d'enfoncer le couteau dans la plaie? (Second degré)

Vu que c’est gratuit et fait par passion, cette question ne me concerne pas vraiment.
Après, ça me toujours marrer le type qui me dit qu’il est fan de zik et qui n’écoute que du format compressé ou le gars qui est fan de ciné mais qui ne mate que des Divx sur un écran d’ordi, à ce moment là, il est consommateur par fan. Oui, je pense très sincèrement qu’Internet a tué une industrie qui quelque part a tout fait pour en arriver là…
Alors oui je télécharge mais j’achète quand ça me plaît, sinon, je jette. Après je garde que les trucs rares ou impossible à dénicher dans le commerce (style les démos du Master of Puppets que j’ai cherché en bootleg pendant des années sans jamais les trouver. On m’a même dit que ça n’existait pas !! J’en ai chié pour les trouver mais maintenant, je les ai !).

 

12. C'est la question espace publicitaire, tu peux nous présenter et faire la promo de tes projets musicaux.

Je n’ai plus de projets musicaux en court pour l’instant. Je me tourne plus vers le mix et le mastering. Bien que je reste actif par le biais de Stabat Mater en apparaissant sur les tributes.
Sinon, je compte m’y remettre, peut être dans l’année. Il y aura certainement une sortie d’un nouveau Suicide Squad (Grindcore/brutal Death) avec Steph au chant (Cloneshop, ex-Lifekit), un nouveau Hybryd (Metal Indus) ou l’album de Stabat Mater (Metal atmosphérique instrumental).

 

13. Penses-tu un jour sortir des tributes à des groupes venant d'autres horizons, ou ça restera ciblé sur le métal?

Pour l’instant je reste clairement axé sur le Metal. Mais après, j’aimerais m’ouvrir à d’autres styles, pourquoi pas ? Bon après il faudrait peut être que je change le nom du label, non ?

 

14. Quels sont les futurs projets de ton label?

Alors après le tribute à Cynic, j’embraye sur celui de Napalm Death. J’ai aussi dans mes cartons les tributes à Septic Flesh et Loudblast mais je ne rencontre pas beaucoup de succès dans mes démarches !! Il y aussi ceux de Moonspell et Pestilence que je ferai après. Et j’aimerais monter un tribute album aux groupes suivants : Entombed, Hypocrisy, Obituary et Faith no More (avec une relecture soit du « Angel Dust », soit du « King for a Day »).
Merci à toi de m’avoir donné l’opportunité de présenter mon modeste netlabel. Pour la moindre question, n’hésitez pas à me contacter par le biais de www.myspace.com/mfrtribute