_

 

 

 

INDEX\ INTERVIEWS\ BOOTBOYS KULTURE Zine - Plus qu'un fanzine punk

 



 


ACHTUNG! INTERVIEW AVRIL 2011 (Trevor Reveur)

 

1.Salut. Introduis ton zine dans l’œil de nos lecteurs... Ils le connaissent pas, faut qu'ils lisent la suite, donc sois persuasif et n'hésites pas à faire saigner le blanc de l'oeil!

Okay, alors, on est Bootboys Kulture, et comme tu as pu le voir, on a une certaine tendance à la procrastination... Pour l'anecdote, on s'est rencontrés lors d'une journée de présentation de la fac, un truc long, chiant, mais obligatoire. Moi je dessinais des têtes coupées agrémentées d'intitulés « AMERICAN PSYCHO », 90's style, ouais, genre School's Out, même si c'est pas très 90's... Bref. Il est derrière moi et me glisse « Heu mec, c'est pour les Misfits que tu marques ça? », alors, coup de foudre tu vois, « Ouais, pour les Misfits, et pour Bret Easton Ellis aussi... ». En fait, ça a commencé comme ça. Mais c'est fou tous les points communs qu'on avait ensemble. « Tu fais quoi cette année? » « Chui en cinéma » « Putain moi aussi, et ta mineur? » « Anglais LLCE » « Putain! Moi aussi! » « Ha ouais? Et ton UE libre, c'est russe peut-être? » « PUTAIN OUAIS! ». On a même pas besoin de savoir qui parlait. Donc on était pré-destinés. Lui il était plutôt genre punk, moi indus, mais dans les deux cas, on portait des boots. D'où Bootboys Kulture. Le fanzine qui va taper au culot à l'hôtel où crèchent les Buzzcocks et à chopper une interview. En gros.

 

2. Pourquoi ce nom de fanzine? Etes-vous une sale bande de hackers qui s'amusent à faire booter les ordinateurs de vos lecteurs via un code malicieux?

En fait, c'est marrant que tu dises ça, ya pas longtemps, je suis tombé sur des sites qui me permettaient de voir en temps réel par le biais de caméra de sécurité partout dans le monde, dans la rue, dans des magasins ou chez des particuliers, et même de les orienter. J'ai passé un bon moment dessus, en espérant trouver quelque chose de palpitant, genre un meurtre ou un vol. Mais que dalle. J'ai laissé tomber.


 

3. Et pourquoi avoir choisi le format papier? Il y a plus facile comme solution pour infecter les ordinateurs de vos lecteurs... Un webzine bien purulent hébergé aux Philippines remplis de code vicieux et de fausses pages type phishing ça aurait été plus efficace, non?

On a déjà du mal à mettre le site à jour... On a bien essayé skyblog mais on s'est fait virer pour propos incitant à la haine raciale. Non j'déconne. Je me permet. C'est un des rares trucs encore subversifs... C'est le dernier truc pour lesquel les gens te regardent bizarrement. C'est si tu commandes Mein Kampf à la fnac. Ou quand tu t'indignes parce que Bagatelles pour un massacre est toujours interdit qu'on te prend pour un fou. C'est juste qu'on devrait pas censurer l'histoire. C'est la dernière chose sur laquelle l'état peut encore effrayer les gens. La peur du fascisme. C'est un des derniers truc qui fait encore voter. Mais les gens devraient savoir pourquoi il y a eu ça. On devrait pas censurer l'histoire.

 

4. Dis-nous quels moyens tordus et subtils vous utilisez pour pourrir les Pcs de vos lecteurs via le format papier! Sous quelle forme sont stockés les virus dans le papier, et comment vous les transmettez: Via un signal wifi masqué, des codes barres 3 dimensions (Mais là ça ne marcherait que si quelqu'un scanne vos pages)... Argh, je ne trouve pas, je dois pas être assez avancé technologiquement, dis-nous tout!

On émet des ondes radios. C'est le secret. On a passé un pacte avec le groupe GWAR, ils faisaient ça jusque dans les années 80. Ils nous ont expliqué que l'encre de leurs affiches avait été coulée dans d'anciens jukebox programmés pour ne passer que du Danny Brillant, afin de créer une faille dans le continuum espace temps, et ça envoyait des messages subliminaux dans les auto radios des gens passant à proximité des affiches. A l'époque, c'était de la haute technologie, et personne ne pouvait rien y faire, maintenant, c'est devenu démodé, et plus personne n'y fait attention, alors on en profite. En échange de ces trucs et astuces, le groupe nous demande de parler d'eux dans les interviews. Quelle mise en abime.
 

             
 

5. Les chroniques ça se passe comment chez vous? Saisis-tu quelques mots clés dans un générateur aléatoire de texte qui te renvoies une purée de mots? Ou alors tu imprimes une série de 100 mots que tu découpes méticuleusement, puis tu mets-le tout dans un bocal, tu agites bien fort, tu fais une pioche au hasard en collant sur papier les mots qui arrivent au fur et à mesure... Puis tu fais sécher, tu lances un scann avec reconnaissance de texte... Et voilà! La super chronique est prête! Je suis sur qu'il y a des méthodes plus originales pour faire de la chro, alors donnes-nous la tienne ou la garde à vue va se prolonger!

Tu sais, je suis pas très original, mais avec les délocalisations des bureaux du zine, on se contente juste des petits thaïlandais dans la cave de l'atelier de tissage pour écrire les chroniques, mais enfin, on leur ordonne une ligne directrice, on marche au grain de riz par mot, ça les motive. Par contre les mots composés comptent pour un.

 

6. Pour les interviews, te sens-tu obligé de les faire en direct dans des lieux insolites afin que l'atmosphère soit vraiment spéciale et que le discours soit plus juteux? Je te vois venir, tu te démerdes pour emmener les musiciens peu bavards dans des sex-shops en Espagne afin de chauffer un peu les mecs et de nous tirer des secrets bien croustillants... C'est bien connu, les confessions sur l’oreiller ça mousse!

Pour pas te mentir, on invente les interviews, d'ailleurs, on prépare une interview dantesque avec Johnny Thunders et Stiv Bators. Un truc qu'on a pu choppé juste avant leur mort, au début des années 90, où ils parlent du renouveau du rock avec Kurt Cobain, Courtney Love et Trent Reznor. Ouais ouais. Dommage qu'ils aient pas connu Maroon 5
 


 

7. Mais pourquoi votre fanzine ne sort qu'une fois par an? Pour vous faire désirer? Pour être certains que les lecteurs assidus auront appris par cœur chacun de vos articles générés aléatoirement sur des sites gratuits en croyant que c'est de la prose hyper compliquée? Quelles furent les réponses de vos envois à Hachette, Gallimard et Flammarion... Gros contrat avec chèque en or directement, ou ça se limitera à une activé au black d'écrivain fantôme?

On a fait croire à une pote que Philippe Manoeuvre était intéressé pour sortir un supplément Bootboys Kulture bimensuel à Rock'N'Folk, je pense que c'est le plus gros qu'on ai eu. Sinon on a une photo de Tarantino qui tient le fanzine... Pour de vrai, je crois qu'elle est sur le site. Ha non. En fait. Mais elle est sur le site de Dangerhouse, un pure disquaire de Lyon. La fréquence commence à s'accélérer, un an entre les deux premiers, six mois entre le second et le troisième, et trois mois avant le quatrième. On devient pro.

 

8. Via ce que j'ai vu sur ton facebouc, sur ce qui semble t'intéresser et le contenu du zine... Tu sembles avoir des goûts assez variés, mais aussi assez proches de ce qu'on trouvait dans le passé dans la culture alternative... Musique, bédé, films... Pourquoi tant de rétro? Tu te sens plus proches de ce qui a été fait avant, ou c'est juste pour faire chier les potentiels lecteurs? Les trucs actuels sont-ils trop légers et plastifiés à ton goût?... Si j'ai bien compris, tu va réinstaller Windows 95 sur ton Pc?

C'était mieux avant. Ouais, c'est ce qu'on appelle l'auto intox anti présent, en tout cas j'ai lu ça dans Génération X de Douglas Coupland... Je pourrais écrire un livre là dessus. En fait, j'ai un projet de documentaire là dessus... Ça me déprime. Tout es tellement devenu gâché. Dépassé. On était pas censés avoir d'avenir. Mais on est en plein dedans. C'est quoi le problème? Les années 2000, ça craint. Le bug de l'an 2000, il a eu lieu. Mais c'est maintenant qu'on commence à apercevoir les conséquences. On ne croit plus en rien. On a eu Radiohead et Nirvana, il y a quinze ans... On avait été prévenus. Maintenant, plus personne nous parle, il n'y a pas eu de grand mouvement rock des années 2000. On va se souvenir de quoi? De Seven Nation Army? Ouais ya eu Muse aussi. Merci. C'est du déjà vu. On a toujours fait du neuf avec du vieux, mais là, on a atteint un point de non retour du réutilisable. La vie artistique de maintenant, c'est espérer que quelqu'un tombera sur notre album en téléchargement gratuit. Il reste des trucs biens, mais juste par le fait que les gens peuvent y avoir accès sans problème, ils ne le font pas. J'ai peur. On peut encore se venter de voir vivre les immortels en phase terminale, ces vieilles star en fin de vie qui ne peuvent faire autrement que de continuer à tourner. Mais quand ils seront tous enterrés, on fera comment? Elle fera comment la prochaine génération sans étoiles éternelles pour les guider? Elle va se raccrocher à quoi? A des mouvements qui vont durer six mois? Tout est gâché!
C'est Monstres Invisibles: Quand donc l'avenir a-t-il cessé d'être une promesse pour se transformer en menace? En tout cas j'ai acheté un walkman cassette aujourd'hui.
 

 

9. C'est gentil tout ça, mais tes styles musicaux de prédilection c'est quoi à la base? Quels disques t'ont le plus accroché les premières années? Attention on veut de la précision, c'est pour une fiche de recensement de la SACEM, faut pas déconner...

Je peux essayer de te faire une petite liste... Des premiers disques coups de foudre... Antichrist Superstar, Downward Spiral, Filosofem, f#a#∞, Pornography, Music For The Masses, Dark Side Of The Spoon, Vision Thing, Evol, Psycho Candy, Tender Prey, Astro Creep 2000... J'en loupe d'autres, un Rammstein surement... Enfin, dans l'ordre, ça été l'indus, avec Manson, comme bon collégien qui se respecte, puis le métal, le black surtout, Lords Of Chaos, tout ça, puis le Thrash, Sodom and co., et ensuite, une bonne dose d'Horror Punk ouais j'avais zappé, putain, qu'est-ce que je me suis passé en boucle les Misfits et tout ce qui sortait de chez Fiend Force... Puis... C'est venu par vague, le post rock, la new wave, post punk. En fait, à part les débuts assez fermés collège/ début lycée, je me suis vite mis à pas mal de truc. Entre Johnny Cash et Atari Teenage Riot, en passant par les Melvins et Darkthrone, White Zombie et Neil Young, les Ramones et Massive Attack, Slowdive et Merzbow. Enfin, du rock, quoi. Je complète ma culture en gardant un truc ou deux des vagues dans lesquelles je m'immisce, avant de changer.

 

10. Que penses-tu de l'exploitation de la nudité animale? C'est quand même dégueulasse de profiter de tous ces animaux sans défenses et innocents pour les placarder à poils dans des magazines... Y'a de sacrés pervers et de gros profiteurs sur cette terre! On devrait créer un front de lutte contre l'exploitation de la nudité animale... Le FLCENU!

En fait, j'aime les animaux, je comprends juste pas pourquoi ils feraient pas de même avec les enfants. Eux aussi je les aime. Mais d'une manière... Différente. Tu vois, comme le vin, huit ans d'âge et dans la cave.

 

11. Kebab au poulet ou kebab au bœuf, lequel choisis-tu?

En ce moment je bouffe les pizza à 5€ de l'arabe en face de chez moi. J'aime les ramens chimiques aussi. A 60ct le paquet.
 

            
 

12. Il me semble que tu joues dans un groupe... C'est la question bonux, tu peux faire ta pub et même parler du super cadeau "gratuit" qui vient avec la lessive...

Ha... Tu écouteras bientôt ça (ça n'a pas vraiment place ici en fait, mais tant pis, les gens ne comprendront pas). Je joue dans Red City Noise, un groupe de... Ha oui c'est drôle, l'autre jour on nous a demandé ce qu'on faisait, pour être clair, étant donné qu'il s'agissait de quelqu'un de 'normal', de l'electro punk. Elle nous a regardé avec des grands yeux... « Du quoi?!!!!! ». Vous voyez le punk? La musique électronique? Okay. Bah...

Enfin, on allait pas lui dire qu'on faisait de l'indus, influencé par le grunge, le stoner et le digital hardocre. Non sérieux. Surtout qu'elle vendait des tee shirts de groupes dans sa boutique quoi. La prochaine fois, on dira que ouais, on fait du rock. En gros je fais la guitare, la basse et les backing vocals (Je compose un peu mais il faut pas le dire, je suis dealer, pas leader). On aime ATR, Ministry, les Melvins, Foetus et Tank Girl. Et Punish Yourself, mais ça non plus, il faut pas le dire. On prépare la BO du prochain livre de David Spailier, Entre Chiens Cobalt, ça va dépoter. Genre crazy apocalypse deus sex machina.

 

13. La prophétie prévoit que vous sortiez combien de fanzines avant la fin du monde en 2012? Quels sont tes futurs projets pour l'année et demi nous restant à vivre avant que le globe explose? Sens-toi libre d'ajouter le nécessaire dans la cuvette et de mettre un petit coup de bombe H-iotte pour désodoriser avant de partir... Je te remercie au nom de tous les membres du club de jeu de boules local et des représentants de l’agglomération de clubs du troisième âge de la région pour la précision et l’intérêt des informations fournies.

La prophétie? Je me suis toujours vu comme le prophète, mais là j'écoute Bon Jovi, alors advienne que pourra, un truc du genre, quoi.
 

http://bootboyskulture.free.fr