_

 

 

 

INDEX\ INTERVIEWS\ BLANK VERSE - Le groupe suédois de noise ambiant nous en dit plus



EXPERIMENTAL AMBIENT NOISE/ SUEDE

 

l_flag_france.gif                                            l_flag_united_kingdom.gif

1. Salut Kalle. Tu peux faire une petite introduction à BLANK VERSE ?

Blank Verse est un projet que j’ai débuté il y a maintenant environ 8 mois. Je joue dans quelques groupes et collabore avec avec différentes personnes et je crois que Blank Verse est simplement ce qui se manifeste quand je suis seul, même si je veux que d’autres personnes contribuent.

2. Je sais que tu as joué dans des groupes de métal avant ce projet. Même si certains étaient assez « expérimentaux », on peut dire que c’est un changement de style assez important… Qu’est-ce qui a mené à cette évolution ? Le métal devenait trop restrictif ou ça devenait un peu trop dur de composer de la musique en groupe ?

Oui, j’ai crée le groupe de death metal technique Nauseant avec un pote et toute la musique que j’ai crée depuis ce moment est assez expérimentale. Mon groupe de cyber punk Estress pourrait parfois être vu comme expérimental même si je pense que c’est principalement du punk direct. Beaucoup de choses ont changé, musicalement, mentalement, spirituellement. Un moment décisif de mon intérêt pour le noise fut le No Fun Fest. C’était une expérience impressionnant. J’ai perdu l’envie de jouer ou composer du métal, mais j’écoute encore quelques groupes dans ce style, même si le style ne me plaît plus autant.

3. Ce que j’aime dans ta musique c’est une atmosphère assez étrange, et le faite qu’elle change tout le temps. Il y a souvent quelque chose de neuf qui arrive. Alors, même si ta musique donne une impression expérimentale et d’improvisation, je devine que ce n’est pas totalement improvisé… Comment bosses-tu pour faire tes morceaux ? C’est planifié et réfléchi avant l’enregistrement, ou tu enregistres divers improvisations pour finalement arranger ensemble les meilleurs moments et ajouter des choses au-dessus ?

C’est cool que tu la trouve changeant, c’est ce que j’aime la dedans. L’évolution. Et bien, oui et non… Je veux dire que tu ne commences pas une peinture sans savoir quoi peindre. Mais d’un autre côté, je n’arrête pas avant que ça soit terminé donc il y a toujours de la place pour des surprises et je le les ignore jamais parce qu’elles seraient «improvisées ». Mais pour le morceau « The cloud machine » j’ai ajouté un enregistrement maison de moi et mon meilleur ami Julian. Je pense que c’est la partie la plus improvisée.

4. De quels groupes ou projets BLANK VERSE se sent le plus proche ? Peut être que des enregistrements en particulier ont impacté la façon dont tu crées, or ça serait plutôt de nombreuses petites influences qui ressortiraient ?

J’ai des influences, mais je pense pas vraiment que je sonne comme un autre projet.

5. quel type de matériel utilises-tu pour faire tes sons ? As-tu bidouillé des instruments spéciaux par toi-même, ou peut être que quelques vieux claviers, pédales d’effets et trucs du genre sont suffisants ?

J’ai utilisé principalement un synthétiseur Novation, quelques claviers, un orgue électronique, un boite à rythme, des delays, un modulateur Moog, une guitare, un banjo et des sons enregistrés assez aléatoirement.  J’ai essayé le circuit bending, mais ça n’a pas fonctionné très bien…

6. Dans le monde de l’expérimental/ noise, je vois souvent un débat opposant les voies digitales et analogues… Certains semblent fortement opposés à tout ce qui est fait sur ordinateur, car ça sonnerait trop « plastique » ou robotique pour eux… Qu’en penses-tu ?

Je ne m’en préoccupe pas vraiment. Les effets et synthétiseurs analogues sont cools. Finalement je crois que c’est un problème d’argent. Les Korg MS-20 coûtent cher.

7. Que fais-tu pour gagner ta vie et cela influence ta musique ? J’ai lu que KILLING JOKE avait un jour dit quelque chose comme « Notre musique est super car on vit notre vie à fond, de façon extrême, et la musique en résulte naturellement… Notre musique reflète nos façons de vivre personnelles, elle est toujours là et vient en quelques sortes naturellement… ». Que penses-tu de cette citation ? Penses-tu qu’on pourrait faire de la super musique qui soit intense tout en ayant une vie ou un travail de tous les jours très calme et banal ?

J’ai un travail dans l’industrie et ça n’affecte pas ma musique le moins du monde. Tu ne fais pas de musique au travaille. J’interprète les phrases de Killing Joke comme le fait que leur musique soit basée sur leur style de vie. Personnellement ma vie et mon job sont totalement séparées, comme si j’étais deux personnes différentes. Même si j’ai une impression de viol à chaque fois que j’y vais.

8. Utilises-tu d’autres moyens d’expression, comme le dessin, la peinture ou une autre forme d’art visuel ? Ou la musique est-elle suffisante pour toi ? Peut être que tu as d’autres projets musicaux en ce moment, alors dis-nous en plus dessus…

Je dessine, je peins et j’écris, mais c’est principalement pour mon propre usage. Je joue principalement dans Floe Fountain, Estress et quelques autres collaborations.

9. La scène expérimentale/ noise est assez active, en surfant sur myspace on peut voir de nombreux projets éclore de partout… Cette scène est-elle bien développée en Suède? Y a-t-il des groupes, labels ou fanzines que tu pourrais nous conseiller ?

J’aime vraiment des trucs de noise suédois comme Sewer Election, Time Deleters, Ectoplasm Girls, Ättestupa et les sorties du label Utmarken.

10. Si BLANK VERSE pouvait un jour jouer en concert avec d’autres projets expérimentaux/ noise/ ambiants, lesquels aimerais-tu choisir ? Et si tu pouvais choisir tout ce que tu souhaites, voir même ressusciter des groupes ou musiciens du passé et jouer avec eux, lesquels choisirais-tu ?

Oulah, je ne sais pas. Je ne sais même pas si je ferais un concert dans ce style avec Blank Verse. Ca serait sympa d’en faire un avec n’importe lequel de ceux mentionnés précédemment.

11. Quels sont les prochains projets de BLANK VERSE ? Quelque chose à ajouter pour complètement informer les lecteurs?

Je suis en train de faire un autre enregistrement qui sera très différent de Karelia Ingria. Ce n’est pas électronique du tout, c’est plus une sorte de séries ludiques (« Playful series ») d’enregistrements maison, mais sans le côté lo-fi. Mais je ferais peut être plus de trucs noise par la suite.

http://www.myspace.com/blankverseblank