_

 

 

 

INDEX\ CHRONIQUES\ FANZINES\

   

 

 

Mots clés: Musique - Divers...

ROBOTS AND ELECTRONIC BRAINS #17 (2008)
Une couverture avec un dessin de bouc imprimé sur papier rouge... Un nom robotique qui a un arrière goût de science fiction... J'ai l'impression que les éditeurs de ce fanzine aiment brouiller les pistes. Pour donner un avis sur la personnalité du zine, je ne saurais pas faire ressortir un style musical principal comme ça parle apparemment de tout... C'est un zest troublant pour le vieux con latent qui sommeille en moi et qui reste assez attaché aux zines spécialisés et qui creusent dans une direction bien précise, mais ce n'est pas un défaut en soit. Donc R.A.E.B contient beaucoup de chroniques de styles très variés, avec pour particularité le fait que ça reste dans l'indépendant et l'underground, donc je n'ai pas souvent entendu parler de ces groupes... Youpi! Les chroniques en questions sont assez concises, disons plutôt qu'elles ne sont pas très longues et gardent une approche informative, parfois c'est rapide parfois ça va.(Faut dire que quand on fait un zine papier, faut faire un minimum attention à la longueur (N'ayant pas sorti de zine depuis un bail, je me suis amusé à faire des mises en page avec des chroniques écrites sans contraintes de longueur (Qui me semblaient pas pourtant bien longues) et quand on voit le nombre de pages final ça fait un peu mal))... Enfin, le point le plus fort du zine à mon avis réside dans les interviews, et spécialement celle de PUBLIC ENEMY qui assez longue revient sur l'état d'esprit du hip hop des débuts et montre combien cette scène pouvait être passionnante (Ok, ça ne plaira pas forcément aux "Anti-c'était-mieux-avant"... Mais quand c'était vraiment mieux avant, même avec un effort honnête pour apprécier le truc actuel, on fait comment? Think about it)... Il y a aussi d'autres inties avec LISTEN WITH SARAH, NOSFERATUD2, GOLD BABE d'une longueur au moins correcte. J'ai oublié de parler de l’aspect visuel: Le zine est au format A5, contient 40 pages mises en pages de façon sobre sous Winword. Voilà, on a pas ici la révélation prémenstruelle du semestre dégoulinant, mais le zine se tiens pas mal et contient son paquet d'infos qui lui donne plus de gueule que la moyenne des mini zines A5 qui circulent par voie postale...
c/o Jimmy Possession, 133 Green End Road, Cambridge, Cb4 1rw, ROYAUME UNI.
http://www.robotsandelectronicbrains.co.uk

 Avril 2010