_

 

 

 

INDEX\ CHRONIQUES\ MUSIQUE\

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots clés:

 

Hard rock - Stoner - Heavy

 

TERRA FIRMA
"Harms way" CD. 2001.
SPV GmbH Records.

Stoner sans être suiveur, hard sans être "dur" à écouter, heavy mais pas écrasant, un peu psychédélique mais pas trop, TERRA FIRMA proposaient un bon disque.
Bien sûr on retrouve ici des influences Black sabbath, mais au contraire de pas mal de groupes du style "stoner" les suédois ont des bases hard rock/ heavy metal plus marquées, et par moments on pourrait presque les confondre avec une formation de heavy, si la production naturelle et le jeu un peu plus roots n'étaient pas là pour nous rappeler que les variétés principales de thé faisant l'objet d'infusions proviennent des années 70.
Ainsi, au milieu de ces sabbathitudes assez majoritaires, on peut ressentir la présence de guitares hard rock "croustillantes", d'influences rock'n roll plus proches de Motorhead que des années 60, de mélodies rappelant presque le heavy des années 80 (Notamment les tous premiers Iron maiden), pour un mélange hard rock/ stoner/ heavy qui se trouve être moins complétement retro et plus varié qu'il avait pu le laisser penser à la première approche. (Avec ce chant clair et assez "doux" pouvant rappeler de façon assez régulière un Ozzy moins parano).
Globalement la batterie est un peu plus dynamique que dans les styles de musique visant la lourdeur, quand le batteur se défoule on se rapproche du style de certains marteleurs de futs de hard rock des 70's qui mettaient le paquet (Je devrais dire le "sachet"?... De thé), j'imagine que certains arriveraient à parler de "jazz" en tirant bien fort sur la branche de l'arbre à thé... (Désolé, ce n'est pas une variété psychédélique!). Mais rassurez-vous, amateurs de musiques naturelles et non génétiquement modifiées, il est question de rythmiques plus complexes pour seulement une partie des titres qui restent facilement écoutables, même la théière à la main, et l'infusion dans l'estomac.
TERRA FIRMA avaient quand même le bon coup pour trouver des riffs qui sonnent bien, certains sont même assez catchys. C'est presque la coolitude qui t'attrapes par les deux côtés du slip, qui tire bien fort, et les relâche d'un coup pour que ça claque...
Mais non, en fait mon catchométre (Pour "catchy", rien à voir avec la gonflette, les simulateurs de combat, tout ça...) m'indique que le potentiel mémorisabilité est quand même inférieur aux meilleurs albums de KYUSS (Enfin, c'est un peu normal, non?). Je reprocherais au groupe d'être un peu trop speed par moments, un ajout de lourdeur et de rondeur supplémentaires aurait permis d'accentuer l'effet canapé dévorant qui t'écrases avec ses gros coussins pour mieux te caler et te faire voyager dans un monde parallèle saturé de couleurs et peuplé d'hippopotames du heavy et de rhinocéros du doom... Mais le groupe est peut-être un peu trop "hard rock" pour être stoner et arrondi à la fois...
Bon, une petite parenthèse, les suédois aiment aussi les passages acoustiques qui sonnent bien, et reposent les oreilles (On peut penser à du Kyuss typique), puis dans le même genre (Si je peux dire) il y a ce premier morceau en simili-tapping, simple comme un filet d'eau mais pourtant si agréable à écouter. (Je me surprends même à aimer une chose si simple).
TERRA FIRMA proposaient ici un bon album, qui n'atteignait peut-être pas les cimes de la ronditude du genre, mais on en est pas si loin (Vraiment pas si loin); Il y a de quoi plaire aux fans de hard/ stoner/ heavy qui aiment simplement quand c'est bien (Au sens premier du terme, ce qui est déjà assez énorme).
(Notez que cet album, c'était peut-être un peu du "retro" avant l'heure... Gage de sincérité?)
Depuis le groupe s'est dissout, et après plusieurs revirements et changement de projets, on retrouve actuellement certains des musiciens dans Atlantic Tide qui jouent du stoner cool.

Abril 2013