_

 

 

 

INDEX\ CHRONIQUES\ MUSIQUE\

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots clés:

 

Rock - Metal indus - Electro

 

NO ONE IS INNOCENT
"Nomenklatura" MCD. 1997.
ISLAND Records.

Et bien il a pas mal changé le groupe de rock alternatif qui avait rencontré pas mal de succès sur les ondes rock énervées avec des morceaux comme "La peau". J'avais assez accroché à leur premier album quant il était sorti, je commençais à m'intéresser au hard rock, et leur rock énervé, assez sombre (Même si assez "groovy" par moments) s'en rapprochait: Il contenait des bons titres, quelques ambiances intéressantes... Mais ça fait longtemps que je ne l'ai pas écouté…
Suite à ce disque, quelques années se sont écoulées, et le groupe a emmagasiné d'autres influences... Changement un peu, changement beaucoup: Cette fois ci, les Français jouent du Métal indus!
Enfin, pour faire dans le moins racoleur, je parlerais plutôt d'un mélange entre du rock industriel et le style originel de leur premier disque.
Je n'ai pas l'album complet, juste ce trois-titres, mais il permet de se faire une idée: Dans certains moments on reconnaît le groupe assez facilement, avec une tendance plus "metal moderne" de l'époque  au niveau des guitares (Avec néanmoins une production pas aussi puissante), dans d'autres on retrouve peu de traces de leur passé: C'est alors que l'indus se fait plus présent, avec le côté mécanique, répétitif des guitares, puis quelques samples, et un côté assez parano dans l'état d'esprit.
Pour représenter visuellement cet enregistrement, je pourrais peindre un tableau assez varié niveau couleurs, mais aussi assez futuriste, un peu comme un écran High tech incluant des micro caméras entre ses cristaux liquides, pour mieux te filmer (En toute discrétion)… Niveau ingrédients, je vois un mélange entre le 1er NO ONE IS INNOCENT, du MINISTRY ("Mind is a terrible..."), une touche de SPICY BOX (Sans l'éléctro), un chouillat de THE PRODIGY (Quoique Spicy aurait pu suffir), des choses rock/ metal de l'époque, et un peu du PLEYMO qui se prenait pour Napalm Death sur le disque "Rock".
Ce trois-titres est plutôt agréable à écouter, certains moments sont pas mal (Des états d'esprit intéressants ici et là), et les samples (Même si assez discrets) rendent plutôt bien, mais j’y trouve aussi un manque de profondeur (Notamment au niveau des riffs), puis je ne suis pas fan du petit côté "métal moderne" de l'époque... Et le problème indépendant de la musique sera sûrement que j'ai entendu des trucs plus épais ou burnés dans le style metal indus/ rock indus... Donc bon, ce disque ne m'était peut être pas entièrement destiné ;-)
Apparemment le groupe avait rencontré moins de succès à cette époque, mais 1997 c'était à mon avis un peu tard pour sortir du "rock industriel"...

Juin 2006