_

 

 

 

INDEX\ CHRONIQUES\ MUSIQUE\ MERCYFUL FATE          

 

Page du groupe: 

 

Mercyful fate 

 

 

 

Projets liés: 

 

King diamond

 

 

 

Mots clés:

 

Heavy metal

 

MERCY FUL FATE
"The live oath" CDr.
Bootleg

J'ai toujours estimé Mercyful Fate et King Diamond, leur heavy metal bien joué et bien composé contenait souvent une bonne ambiance et pas mal de personnalité. Même si une partie des albums des deux groupes du Danois fou sont moins bons, le contenu restait assez classe et pas mal foutu.
Alors pour changer un peu des albums studios officiels, je vais cette fois ci m'intéresser à un bootleg... Cet objet indésirable pour les labels, mais très désiré par certains fans qui en veulent toujours plus :)
Celui dont je vais parler est un peu inhabituel au niveau du format: Alors que les vilains boots étaient souvent pressés sur CDs pros ou sur vinyles, il s'agit ici d'un CDr avec une jaquette pro... Allez savoir pourquoi.

La date d'enregistrement du concert n'est pas indiquée, mais vu les morceaux mis en avant dans la track list, et le son de batterie assez aigu (Hein monsieur Snowy Shaw?) il date certainement des tournées effectuées après l'album "Time", soit grosso-modo 1994-1995.
La track-list est pas mauvaise: On retrouve des morceaux cultes du groupe: "Curse of the pharaohs", "A dangerous meeting", "Come to the sabbath" ou "Satan's fall", et d'autres tirés des enregistrements récents de l'époque: "Nightmare be thy name", "My demon", "The bell witch" ou "Is that you melissa", pour un total de 11 pistes (Plus une intro). J'aurais préféré plus d'extraits des premiers albums, mais ça reste pas mal quand même.

Au niveau du jeu des musiciens pas de soucis, tout est joué proprement et sans pain apparent. Sans être chirurgical c'est d'un bon niveau.
Au niveau de l'enregistrement en lui-même, le son est très clair, on entend bien distinctement chant, guitare et batterie. L'absence de grésillement ou de perturbations me laisse penser que ce fut enregistré directement sur la console (Et comme il y a rarement des micros d'ambiance quand c'est pas officiel, on entend peu le public). Néanmoins j'aurais aimé que la production soit un peu plus heavy, avec un peu plus de basses (Et une batterie moins aiguë, oui je n'aime pas trop le kit de Snowy Shaw) ça aurait été plus cool pour rentrer dans l'ambiance, plus peinard à écouter.

Le bootleg étant un peu un objet de collection, examinons le disque reposant entre mes mains:
La pochette est plutôt cool, ses couleurs collent bien à l'atmosphère du groupe; Par contre pour le reste c'est le minimum syndical: Pas de livret intérieur, pas d'information autre que la liste des morceaux... C'est un peu léger et c'est dommage, quelques photos auraient embelli l'ensemble et amélioré le potentiel de collectionnabilité du truc..

Conclusion: Même s'il n'a pas été enregistré à la période la plus passionnante de l'histoire de Mercyful Fate, et qu'il comporte des points qui auraient pu être améliorés sans trop de difficulté (Comme le visuel, hors pochette), ce bootleg a un son de meilleure qualité que la moyenne et donne une impression plutôt pas mal. Après reste à voir si les collectionneurs de bootlegs feront l'acquisition d'un objet en CDr (Même s'il est muni d'un autocollant en couleur et d'une pochette imprimée en usine), et là j'ai comme un doute velu...

Avril 2012