_

 

 

 

INDEX\ CHRONIQUES\ MUSIQUE\

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots clés:

 

Hardcore

 

GANG GREEN
"Can't LIVE without it" CD. 1990.
ROADRUNNER Records.

C'est l'histoire d'un webmaster qui en a tellement marre de faire des visuels pour sites webs qui ne fonctionnent jamais sur toutes ces résolutions et exploreurs différents qu'il laisse le site sans visuel et se remet à faire des chroniques! Au moins y'a un résultat qui sert à quelque chose!
A la base je ne suis pas fan de Hardcore, mais de temps en temps on tombe sur un truc bien qui fait PAF et te remues le sac comme il faut!
Ce disque, je suis d'ailleurs tombé dessus complètement par hasard, dans une braderie, il m'était sûrement même pas destiné car quand je l'ai acheté je pensais au groupe GREEN RIVER (Qui jouait une sorte de grunge punk dans les années 80, ou un peu après), ça doit expliquer pourquoi le mec qui vendait le disque comprenait rien à mon discours sur le grunge, et qu'il insistait que son CD qu'il avait à vendre ça pétait bien... Alors PAF je remets le CD dans le lecteur, ça crie dans tous les sens, c'est un live et les gens semblent impatients de se faire botter le cul... C'est parti, ça fonce dans du punk hardcore rapide qui pourrait rappeler certains vieux SUICIDAL TENDENCIES (Mais pas les tous premiers, car c’est pas nase) pour le côté thrash, mais je dois dire pour ceux qui connaissent pas que c'est bien plus proche d'AGNOSTIC FRONT!
La particularité c'est que le groupe jouait du Hardcore version "thrash", donc avec pas mal de riffs assez proches du thrash metal, mais ici c'est la version Hardcore du truc (Les deux styles étaient d'ailleurs très proches à l'époque), donc on a des riffs thrashisants, mais aussi des choses moins contrôlées et plus punk, ainsi que quelques trucs bien lourds style New York Hardcore (Mais pas trop bulldog)... Le groupe dégage une énergie non négligeable, on sent une frénésie qui monte, j'aime le côté presque vital que semble prendre leur musique! Ce qui me botte le plus ce sont les accélérations! Alors que le groupe est dans une vitesse de croisière assez relevée, PAF accélération qui fait monter la tension! (Ca peut tuer quand on est bien imbibé! Attention à ta prothèse cardiaque papy!). J'ajoute aussi que leurs morceaux sont bien foutus, et que par moments ça enchaîne pile poil au bon moment pour mettre un coup de jus dans le potentiomètre!
Au niveau des textes, ça semble moins politisé que ce que je connais du vieux Hardcore, parfois c'est plutôt fun ("Let's drink some beer", 'Have fun", "Born to rock", "Bedroom of doom") mais on ne tombe pas dans le débile concon et certains sujets ont l'air assez sérieux ("Just one bullet", "Last chance", "Sold out", "Lost chapter")
Voilà j'en dirais pas beaucoup plus, j'ai pas d'énormes références dans le style, je trouve surtout que ce groupe dégageait pas mal d'energie et de sincérité, qu'ils étaient capables de botter le cul sans artifice, et j'avais envie d'en parler! Donc pour les coreux qui ne connaîtraient pas GANG GREEN, je leur conseille d'écouter ce live avec un bon petit pack de bière sous le bras.

Janvier 2011